Tuesday, 13 December 2005

Le véritable moteur Pantone

Filed under: — Muad'dib

Warning: file_exists() [function.file-exists]: Unable to access /mnt/105/sdb/c/5/sourisdudesert/caticons/Energie.gif in /mnt/110/sda/c/5/sourisdudesert/wp-content/plugins/cat-icon.php on line 51

Warning: file_exists() [function.file-exists]: Unable to access /mnt/105/sdb/c/5/sourisdudesert/caticons/Politik & écologie.gif in /mnt/110/sda/c/5/sourisdudesert/wp-content/plugins/cat-icon.php on line 68

J’avais déjà évoqué comment un certain Paul Pantone prétendait sauver le monde du pétrole par un procédé plutôt louche qui ne résistait pas à une simple analyse.

Petit résumé : le procédé Pantone consiste à récupérer la chaleur des gaz d’échappement d’un moteur en transformant de l’eau en vapeur, puis à fabriquer de l’hydrogène à partir de là (ou pas, y a des variantes). Comme tout procédé, celui ci comporte des pertes ce qui fait que l’on consomme plus d’énergie à produire cet hydrogène qu’il n’en apporte au moteur. Bref, le procédé est soit une vaste fumisterie, soit un contre-exemple manifeste de la loi sur la conservation de l’énergie. Pour information, à ce jour, Paul Pantone n’a pas reçu le prix Nobel, déduisez en ce que vous voudrez …

Pourtant, une idée du moteur Pantone est bonne et rigoureusement exacte : les moteurs à explosion produisent des gaz chauds et on n’utilise pas aujourd’hui cette chaleur. L’idée de BMW est simple, et commence comme celle de Pantone. Au contact des gaz d’échappement, donc, de l’eau est transformée en vapeur. Mais au lieu d’introduire cette vapeur ou ses dérivés dans le circuit de combustion, on utilise directement l’énergie mécanique de la vapeur pour aider le moteur – comme dans un moteur à vapeur.

Contrairement au procédé Pantone, il n’y a donc rien de magique, il n’y a pas de création d’énergie. En recyclant 80% des pertes en chaleur du moteur, on diminue sa consommation de 15% en améliorant son rendement. Evidemment, le procédé est tout sauf simple à mettre en place, et BMW annonce dix ans de recherche & développement. Probablement un peu tard pour nous sauver du pétrole ...

7 Commentaires »

  1. Des raccourcis lapidaires tels que ceux ci :
    1) un contre-exemple manifeste de la loi sur la conservation de l’énergie (ce qui m’a bien amusé)
    2) Contrairement au procédé Pantone, il n’y a donc rien de magique …
    sont des propos uniquement destinés à polémiquer.
    Sans rien étayer, des paroles réactionnaires telles que celles ci peuvent être appliquées à toutes les inventions.

    Certains groupes industriels ont des intérêts dans cette confusion. Seules les preuves scientifiques sont indiscutables.

    Comment by Daaniel — Thursday, 22 December 2005 @ 1:08

  2. Seules les preuves scientifiques sont indiscutables, et c’est justement ce qui a fait défaut à Paul Pantone et l’a conduit tout droit en prison pour escroquerie.

    Je t’invite à lire ceci qui porte plus particulièrement sur le procédé Pantone : http://sourisdudesert.free.fr/index.php/2005/10/17/moteur-pantone-obscurantisme-et-paranoia/

    Concernant la loi sur la conservation de l’énergie, le genre de description suivante ne m’amuse quand à moi pas du tout:

    “C’est ce champ de plasma auto généré qui est à l’œuvre dans le PMC-GEET dans la chambre de réaction sans utiliser de source d’énergie extérieure ou de pièces qui s’usent.”
    Source : http://quanthomme.free.fr/pantone/usa/PMC3.htm

    Le champ de plasma s’entretient sans apport d’énergie et en apporte au montage via ses “éclairs”, donc cela viole la loi sur la conservation de l’énergie, CQFD.

    Comment by Muad'dib — Thursday, 22 December 2005 @ 10:27

  3. De la part d’un sceptique repenti…

    La “loi de conservation de l’énergie” chère aux mécaniciens s’applique à un système “fermé”. Or un système électrisé n’est pas fermé, il peut émettre et recevoir de l’énergie sous forme d’ondes électromagnétiques, et ce à une distance illimitée.

    La conservation de l’énergie est respectée mais ne se limite plus au seul système : elle s’étend à son “environnement”, c’est à dire.. l’univers !

    Ce qui prime dans un système électrisé est la “loi de conservation de la charge” connue tant des chimistes que des électriciens.

    Vouloir concilier ces deux lois dans l’état actuel de la connaissance scientifique mène à la schizophrénie. C’est pourquoi l’establishment universitaire a savamment cloisonné ces deux mondes (mécanique et électrique) avant que les chercheurs ne sombrent dans la folie ou ne découvrent la supercherie…

    C’est également pourquoi les chercheurs sont si peu enthousiastes à étudier les plasmas, qui mettent en évidence cet abime entre leurs théories et la pratique.

    Je ne vois aucune magie dans le système Pantone, juste l’histoire d’un bricoleur de génie, opposé au dogmatisme paresseux de (pseudo)scientifiques qui prétendent fixer eux-mêmes les lois de la nature, au mépris de l’expérience.

    Saint Thomas a “cru parce qu’il a vu”, nos scientifiques en vue n’ont pas cette honnêteté. Pauvre Terre !

    Comment by crispus — Monday, 12 March 2007 @ 11:54

  4. C’est du grand n’importe quoi : relisez vos cours de physique chimie, vous verrez que les différentes lois de conservation cohabitent parfaitement. Faut pas sombrer dans la mégaparano non plus…

    Comment by Muad'dib — Monday, 19 March 2007 @ 10:32

  5. Salut!

    n’avez-vous jamais été dans une piscine qui générait des vagues?

    L’eau contenue dans la piscine se met petit à petit à onduler. Comment cela marche-t-il? Un objet volumineux est plongé dans l’eau puis ressortit selon une certaine cadence, ce qui entraîne la production de vagues, c’est-à-dire d’ondes à la surface de l’eau. La quantité d’énergie nécessaire pour déplacer toute cette masse d’eau (et tout ce qui est plongé dedans) n’est pas très importante.

    Ne faut-il pas voir dans cet exemple la possibilité de déplacer de grandes masses avec “peu d’énergie”?

    Voyons cette piscine de la taille d’un moteur de voiture. Le mécanisme d’ondulation (utilisant peu d’énergie) ne pourrait-il pas contribuer au déplacement de la voiture (une masse très importante)? Bien sûr, je ne pense pas qu’il faille utiliser une piscine en miniature. Le phénomène qui se passe dans l’eau ne pourrait-il pas s’appliquer à des molécules contenues dans un espace réduit (tout comme l’eau dans la piscine). Les vagues de la piscines pourraient correspondre à des oscillations de ces molécules qui par leur déplacement produiraient de l’énergie (électrique?)? Les molécules en question transporteraient, ou plutôt déplaceraient des éléments capables de produire de l’énergie (tout comme les personnes qui se trouvent dans la piscine sont déplacés par de simples molécules d’eau)...

    Faut-il vraiment chercher à produire de l’électricité pour obtenir un déplacement? Ce qui se passe avec les aimants me fait penser qu’il n’est pas question d’électricité pour faire déplacer un objet. A mon avis, on n’a pas encore surfer sur la bonne vague. Ce serait comme si l’homme préhistorique s’essayait au surf avec un tronc d’arbre. Quel beau résultat! Il nous manque l’engin pour surfer sur terre. Le problème ici c’est qu’on ne perçoit pas la vague. Je pense à un champ électromagnétique plus vaste que celui qui est présent sur terre; il faudrait pouvoir le capter hors notre planète. Un peu comme un câble suspendu au-dessus de nos têtes et qui nous permettrait de quitter le sol pour nous déplacer. Je n’y connais rien dans tout cela mais mon esprit m’entraîne dans tellement de directions; je n’y vois pas clair…

    En quoi les propriétés de l’eau (ou plutôt les phénomènes qui se passent dans l’eau) sont elles différentes de celles de l’air ou de celles de l’espace (absence d’air)???? L’air et l’eau subissent l’attraction de la terre. Qui dit attraction, dit concentration: l’air est moins concentré que l’eau. Nos corps sont plus concentrés (en terme de molécules) que l’eau et pourtant nous évoluons moins près du centre d’attraction terrestre que l’eau. Pour ce faire, nous devons dépenser beaucoup d’énergie! Pour flotter dans l’air, nous n’avons pas encore réussi à fabriquer par nous-même assez d’énergie pour nous affranchir un peu plus de la pesanteur. Il faudrait en fait fabriquer des engins qui produisent une absence de densité autour de nous, pour que nous puissions flotter là où nous nous trouvons: pour être plus léger que l’air, il faudrait se trouver dans une bulle qui soit moins dense que l’air. La machine du futur est celle qui accomplira cette tâche. Est-ce possible????????

    Comment by patrick — Friday, 23 November 2007 @ 0:49

  6. le soucis du ciecle je crois c’est pas de mettre de l’eau dans le moteur pour le faire tourner mais de faire trouver des humains qui tourne a l’eau capable de sauver l’univers en son sein et la comme on est cul et chemise avec le soucis du probleme comme deux et deux font quatre et si t’aprend pas tu seras pas plus intéligent que ton voisin je pensse que d’ici dix ans le patron de BMW passeras devant pantone pour lui montrer sa nouvelle a lui qui fait fureur et que pantonne se dira bien que ce n’est qu’un tas de férail a laquel il reste que quelque coup de clefs a donner et donc en attendant vive la pipe et la bouteille a bon entendeur je supose un gros manque d’expèrience que d’une nécessitée a vouloir faire fonctionner sinon quelqu’un est a l’heure actuel simplement en train de rouler peinard en riant de voir tant d’imbécils payer si cher alors que lui ne pédalle même pas pour avancer… A suivre ou c’est magique le zinzin

    Comment by nicolas — Monday, 31 March 2008 @ 22:07

  7. Il me semble que la vraie question est : as tu essayé ce procédé pour constater qu’il ne fonctionne pas ? si ce n’est pas le cas, et bien le ton affirmatif de ton article te met dans la même catégorie que ceux qui font la promotion de ce procédé, en utilisant le même ton affirmatif sans l’avoir essayé eux mêmes: celle de ceux qui transforment le web en un super espace de polémique pour egos surdimensionnés.
    Saches que l’injection d’eau est utilisée en rallye automobile, et a été utilisée aussi bien chez les “alliés” (sur des spitfire motorisés par rolls royce) que chez ceux de l’axe” il ya 60 ans ‘messerschmitts motorisés par benz..devenu ensuite mercedes benz)...pantone n’a rien inventé...il a breveté une variante d’un procédé existant…Sa personnalité t’énèrve visiblement et certes,il ne méritait pas le prix Nobel…et d’ailleurs connais tu l’histoire des frères Nobel qui ont inventé la dynamite…mère de tous les foreurs, et qui détenaient d’importants champs pétrolifère en asie centrale…penses tu que la communauté qui délivre leur “prix” est si libre pensante qu’elle le prétend ?
    enfin merci pour bmw…tu leur fait une belle pub…

    Comment by nico — Friday, 9 May 2008 @ 23:06

Ecrire un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Clefs : procédé pantone moteur vapeur amélioration rendement énergie procédés pantones moteurs vapeurs améliorations rendements énergies pantonne motteur vappeur améliorattion rendemment

Powered by WordPress